Tracteur rouge MAC CORMICK IH423 Révision moteur D155 IH423

Le 423 doté du moteur D D 155 de 2 494 cm3 trois cylindres avec 98,4x111,1 d'alésage/course, développant 40 chevaux à 1 900 tr/min sa transmission est celle du 434. Produit de 1966 à 1975 à 27 823 exemplaires. Il est aussi décliné en version verger vigne 423 V à partir de 1967 jusqu'à 1973, sa production est de 572 exemplaires.


Bonjour tous, je vous présente d'abord mon ancien tracteur vert Meili de 1956 que j'avais tous refait il y a 18 ans, moteur MWM de 4 cylindres 36 ch, refroidissement à air, un véritable avion! et malheureusement la boite à vitesse est devenue inutilisable, pignons, axes et boite de rechange introuvable. Ce fut une époque et maintenant j'ai fait l'acquisition il y a 2 mois d'un IH423 plus ou moins en bon état, mais à revoir toute la motorisation. Et c'est partis pour la révision.


Voici donc mon IH 423 en attente d'un temps plus propice au démontage. Il faut dire que j'étais un peu pressé de commencer le démontage, mais la neige est venu avec le froid, j'aurai du le mettre à l'abri avant mais enfin c'est comme ca et on va se débrouillier, car j'ai déjà démonté la culasse, après le démontage j'ai remaqué que le joint de culasse et soupapes sont encore en bon état mais je vais réviser tout ca. Egalement voir chemises et pistons-segments et coquilles, il y a du boulo mais c'est super. Voici commentaires et photos. Salutations à tous.



La culasse étant déjà enlevé, (photos viendront) démontage du carter, enlever tous les boulons sans oublier les 4 qui se trouvent à l'avant un peu cachés derrière la fixation du train avant. (Ha, au remontage du carter mettres les vis verticales en premier, serrer, et ensuite les gros boulons horizontales).



Pour avoir accès à ces 4 boulons, découpler les rotules de direction et sortir le gros bras de direction.



Pour pouvoir descendre le carter, débloquer (ne pas dévisser) les 4 boulons qui tiennent le train avant. Le carter descend sans problème. A la rigueur tapper avec un cale en bois sur les aspérités du carter pour le décoller et éventuellement tapper horizontalement vers l'avant sur la grande traverse du train avant, (les 4 boulons sont débloquer et non dévissés).


Voila donc, un fois les pistons sortis, sur les 3 pistons les segments supérieurs sont cassés, c'est pour cette raison que le reniflard fumait, la pression passait dans le carter, par contre les coquilles de bielles sont en parfaite état et pratiquement sans jeux.


Bloc moteur dessus.


Bloc moteur dessous et tout ca à nettoyer.


Et maintenent il faut extraire les chemises, fabrication outillage, avec de la récupe.


Les bords sont arrondis au diamètre intérieur et extérieur de la chemise. .


Insertion de l'extracteur. depuis dessous.


Débloquage de la chemise, avec un filet M12 (j'avais pas plus gros à disposition) j'avais un doute, mais tout c'est bien passé.


Terminé extration avec cales en bois.


ET voila donc, chemise sortie, suis content!!, et sans aucun problèmes, pas mal de saleté à l'intérieur, et tout ca à nettoyer.


Joint thorique


Chemises - pistons avec segments - joints thoriques près au montage.


Avant introduction chemises, passer à la pierre à huile.


Après avoir bien nettoyer les gorges des joints thoriques et les logements supérieurs des chemises, avec brosse métallique (bien enlever déchets de rouille), passer au papier abrasif et bien souffler, introduire les joints thoriques (5mm), graisser, également les chemises et le logement supérieur, j'ai introduit la chemise qui est decendu facilement et à "mordu" sur le joint thorique.


Avec une cale et un bon marteau gomme, 2 à 3 coups et les chemises se sont bien mise en place sans aucun problème.


Remarque: je me suis dit qu'elle entraient asser facilement ces chemises!! après avoir controlé le package recu, j'ai utilisé les joints thoriqies qui étaient joint avec, mais j'avais ausi commandé un jeux de joints thoriques séparément qui étaient à 5mm, pour m'assurer j'ai re-démonter les chemises et là les joints était à 4.7mm. Et voilà, changer les joints, mais comme les chemises entraient plus difficilement, j'ai ré-utiliser mon extracteurs mais à l'envers et tout est ok.


Vue de dessous.


Dernier ajustement.


Montage des pistons.


Pistons montés.


Culasse: Controler l'étanchéité - refait les sièges de soupapes - rodage de soupapes - controler la planéité, une différence de 0.07mm et pour "pinailler" j'ai donné un coup de rectif mais juste pour égaliser de 0.06mm.


Culasse dessus.


Changer les joints de queue de soupapes.


Culasse montèe.


Et voila donc, moteur tout monter, réglages culbuteurs admission 0.3 - échappement 0.35, règler l'avance pompe injection, j'aurais bien aimer régler l'avance pour moteur froid que ca "cogne" un peu au début comme tout vieux tracteur diesel, marquage sur poulie vilbrequin 10deg, j'aurais bien aimé mettre un poil de plus mais les 3 vis de réglage pompe injection son à fond dans les ouvertures sur la poulie d'entrainement. Le repère sur la came de distibution est régler au top. Il fume un peu en stationnaire mais en roulant tout disparait.

Démarrage moteur - video

Pour la suite, je vais encore controler avance et sytème pompe injection, j'ai un doute sur le réglage fin, je pense qu'il a été trafiquer avant!! et j'attends un temps meilleure pour refaire la peinture.

Ballade - video

Je dois encore changer le cable du compte-tours et quelques bricoles, mais je suis vraiment satisfait. Je lui ai monté la benne -home made- du Meili. Merci à tous. Michel


Livret entretien IH423 —>         <— Site des Vieilles soupapes


[Contact]


A suivre